Interdiction de nourrir les animaux errants

Photo d'un chat dans la rue avec une main qui lui donne à manger

Le règlement sanitaire des bouches-du-Rhône interdit de nourrir sur l’espace public les animaux errants : chats, pigeons…
Si l’intention est bonne, il demeure que trottoirs, mobiliers urbains, habitations… s’en trouvent salis. Les dépôts de nourriture peuvent également attirer d’autres animaux tels que les rats, ce qui menace la salubrité publique.

A Venelles, une tolérance est toutefois accordée à l’association Venelles chats qui peut nourrir les animaux sur la voie publique avec une présence physique obligatoire pendant le temps du nourrissage.