Une nouvelle sirène d’alerte des populations dès le 6 février !

Tous les premiers mercredis du mois, vous entendez résonner la sirène d’alerte des populations pour tester son fonctionnement. A partir du mercredi 6 février, ne soyez pas surpris, la sirène change de ton !

La sirène d’alerte, à quoi ça sert ? 

Les sirènes alertent la population en cas de danger graves, en cours ou imminents : rupture de barrage, nuage toxique, inondation… Le ministère de l’Intérieur précise que « ce réseau, hérité de la 2e guerre mondiale, conçu au départ pour alerter les populations d’une menace aérienne, peut être utilisé pour faire face à la montée des risques technologiques ou naturels sans pour autant méconnaître les menaces terroristes ».

 

La sirène d’alerte, comment la reconnaître ?

L’alerte est un son montant et descendant, composé de trois cycles successifs d’1 minute et 41 secondes, séparés par un silence de 5 secondes (dans le cas d’une rupture de barrage, le signal peut être une corne de brume). La fin d’alerte est transmise par un son continu de 30 secondes. Tous les premiers mercredis du mois à 12h15, les sirènes sont testées. Un seul cycle est alors joué.

Le signal national d’alerte

La fin de l’alerte

 

La sirène d’alerte, la mise aux normes

Jusqu’à présent, Venelles possédait sa propre sirène. Dorénavant, notre alerte sera la même que celle du réseau national d’alerte. La Municipalité a décidé de mettre en conformité son système qui sera effectif dès le mercredi 6 février à 12h15. Rendez-vous sur venelles.fr pour vous familiariser avec sa nouvelle sonorité !