L’accueil scolaire dans les écoles venelloises à partir du 22 juin 2020

Photo de 5 enfants de dos avec des cartables en dessins en train de dessiner sur un mur blanc

Au vu du nouveau protocole sanitaire mis en place par le ministère de l’Éducation Nationale le 17 juin, il ne nous est toujours pas possible d’assurer les garderies du matin et du soir ainsi que les études. Le midi, les enfants seront bien pris en charge et déjeuneront dans les classes.

Il sera nécessaire de continuer à fournir quotidiennement le repas de votre enfant et de glisser dans la glacière le formulaire complété permettant la fréquentation du temps de cantine. Voici le formulaire à remplir pour les parents qui en auraient besoin.

Pourquoi il n’est pas possible de rouvrir les garderies ?

Le nouveau protocole du 17 juin modifie les règles de distanciation des enfants. En maternelle, la distanciation n’est plus obligatoire entre élèves d’une même classe. Pour les classes élémentaires, la distanciation physique d’au moins un mètre est recommandée mais non obligatoire, si les conditions matérielles ne le permettent pas.

On pourrait penser que cela simplifie l’organisation des écoles mais ce n’est pas tout à fait le cas car, pour compenser l’allègement de la distanciation, le protocole prévoit un renforcement des limitations du brassage des élèves, autrement dit pas de brassage possible entre élèves de classes différentes.

Pour votre complète information, nous vous transmettons le protocole sanitaire tel que nous l’avons reçu https://www.education.gouv.fr/media/68625/download

Ce protocole sanitaire est le quatrième depuis le début du confinement :

  • 1er protocole instauré dès le début du confinement avec la fermeture des écoles et la mise en place d’un service minimum pour les enfants des professionnels de santé et autres professions prioritaires ;
  • 2ème protocole mis en place à partir du 12 mai pour accueillir les grandes sections, CP et CM2 par groupes maximum de 10 élèves pour les maternelles et 15 élèves pour les classes élémentaires, par roulement ;
  • 3ème protocole mis en place à partir du 25 mai, pour accueillir tous les niveaux de classes, toujours par groupes maximum de 10 élèves pour les maternelles et 15 élèves pour les classes élémentaires, toujours par roulement ;
  • ce 4ème protocole mis en place à partir du 22 juin,pour accueillir tous les enfants mais sans brassage des élèves entre les différents groupes.

Au fur et à mesure de ces protocoles, la Mairie a dû mobiliser sur le temps scolaire plus d’une dizaine d’agents supplémentaires qui n’intervenaient pas sur ce temps-là jusqu’à présent pour assurer la désinfection, le lavage des mains et le passage aux toilettes des enfants.

Reprendre les garderies et les études dans ces conditions obligerait le personnel à couvrir toute la plage horaire, de 7h15 à 18h, et même plusieurs heures au-delà afin d’assurer la désinfection des locaux. Du fait du renforcement des limitations du brassage entre les groupes, il faudrait recruter plusieurs dizaines d’agents supplémentaires sur les plages horaires concernées. Vous comprendrez, dans les délais impartis, qu’il est impossible de recruter le personnel suffisant à cet effet tout en assurant correctement leur intégration dans les équipes scolaires municipales pour un maintien des conditions de sécurité nécessaires pour nos enfants.

Pourquoi il n’est pas possible de revenir au fonctionnement normal de la cantine ?

La taille des réfectoires ne permet de faire déjeuner qu’une partie des enfants. Or, le temps de désinfection préconisé par le protocole après chaque groupe est tel que cela empiéterait largement sur le temps dont dispose chaque enfant pour déjeuner. Dans ces conditions, il n’est pas possible de reprendre un service normal de cantine, chaque enfant devant disposer d’un temps convenable pour déjeuner. Concernant la cour de récréation, celle-ci ne peut être investie pour déjeuner car cela empêcherait les enfants de profiter de la cour pour un temps de détente à l’extérieur, par roulement, sur le temps méridien.

Même en maintenant le déjeuner dans les classes, comme c’est le cas depuis la réouverture des écoles venelloises le 12 mai, le renforcement des limitations du brassage entre élèves de classes différentes impose à la Mairie une augmentation conséquente des effectifs sur le temps de cantine. Les 8 agents recrutés depuis le 12 mai sont maintenus et une quinzaine d’agents supplémentaires sont recrutés en ce moment même pour assurer, dès lundi 22 juin, l’accueil de tous les enfants. A cela s’ajoute le recours aux heures supplémentaires sur le temps de déjeuner afin de permettre les désinfections et lavages de mains préconisés. Au total, le nombre d’agents a doublé par rapport à la normale sur le temps de cantine.
Ces nouveaux recrutements doivent être réalisés en urgence et pour une période particulièrement courte, jusqu’à la fin de l’année scolaire. Les équipes de la Mairie sont sur le pont pour répondre à cette nécessité. Toutefois, nous invitons les parents en mesure de le faire, à privilégier un déjeuner à la maison, cela permettra de soulager les équipes scolaires et nous les en remercions.

Croyez bien que nous regrettons l’impact de cette décision sur le quotidien des familles venelloises. Toutefois, nous ne pouvons aller contre les recommandations sanitaires nationales, pour le bien de tous.

L‘équipe municipale.