Hommage à Bernard Bigot

Photo de Bernard Bigot

Venellois depuis 2014 lorsqu’il a pris la direction d’ITER, Bernard Bigot s’est éteint samedi 14 mai.

La Commune de Venelles rend hommage à cet homme serviteur de l’État et de la science et s’associe à l’élan international de solidarité suite à sa disparition.

Ce brillant chercheur scientifique a fait rayonner Iter – programme de recherche majeur pour le territoire – à l’international par son talent et son expérience.

Il est à l’origine de la création de l’École normale supérieure de Lyon et a contribué fortement à la construction de ce pôle d’excellence.
Parallèlement à son activité de chercheur et d’enseignant, Bernard Bigot occupe des fonctions importantes au sein du ministère chargé de la recherche et de l’éducation nationale et fut aussi directeur de cabinet de la ministre déléguée à la recherche et aux nouvelles technologies, Claudie Haigneré, de 2002 à 2003.

Bernard Bigot devient administrateur général du CEA au départ d’Alain Bugaten janvier 2009 ; il le restera jusqu’en 2014. Il définit de nouvelles orientations pour élargir les champs d’action du CEA, qui devient le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives. Il joue un rôle important dans les débats sur le climat et s’implique fortement dans la gouvernance de la filière nucléaire afin d’améliorer cette dernière. Ses mandats sont marqués par l’essor des nouvelles technologies de l’énergie et des projets majeurs en matière de santé comme NeuroSpin. Le CEA d’aujourd’hui est le fruit de son travail et de son engagement.

En novembre 2014, Bernard Bigot est appelé auprès du projet international de recherche sur la fusion Iter. Il est élu directeur général pour un mandat de cinq ans, renouvelé unanimement à son terme. Il mène un profond travail de reconfiguration d’un projet aux enjeux complexes. Il fait entrer de manière décisive Iter dans sa phase de réalisation technologique et industrielle et fédère les énergies de toutes les parties prenantes autour d’un objectif partagé. Ce goût des grands projets est un autre fil rouge de sa carrière.

Passionné de science et de technique, doué d’une capacité de travail peu commune, manifestant un engagement exceptionnel, Bernard Bigot a toujours mis son immense énergie au service des projets et de la science, avec une capacité d’entraînement et une vision qui ont marqué tous ceux qui ont travaillé avec lui.