7 – La première mairie

Photo de la mairie

Jusqu’au milieu du XIXesiècle, il n’y avait pas d’hôtel de ville à Venelles.

Une salle appartenant à un particulier
était louée pour les réunions du conseil municipal et pour conserver les archives.

Louis Laurin, premier maire de Venelles en 1790 et curé de la paroisse de 1777 à 1817, fait don de 700 francs à la ville par testament pour acquérir une maison commune. Elle est achetée en 1847 et devient le premier hôtel de ville de Venelles.

Dans les années 1960, peut-être à cause du séisme de juin 1909 ou simplement de sa vétusté, des lézardes apparaissent sur les murs. Par précaution, la mairie est installée dans une salle de classe de l’école Marcel Pagnol puis dans un baraquement sur le terrain occupé de nos jours par la Gendarmerie.

Le nouvel hôtel de ville est construit en 1970, avenue Maurice Plantier. Depuis, deux phases de travaux d’agrandissement se sont succédées jusqu’en 2000 pour répondre aux besoins liés à la croissance du village.

 

Proclamation de l’élection du premier maire de Venelles

….en faveur de M. Louis LAURIN, curé de la paroisse à raison de soixante deux voix contre neuf, lequel résultat a été proclamé à haute voix  par M. le secrétaire en présence de tous les citoyens actifs qui ont chargé M. Bartélémi LATOUR, capitaine de la milice nationale du lieu, François CABASSOL, ménager et Jean-Louis ALBERT, maréchal de forge, de se rendre en députation dans la maison curiale pour faire part au dit M. LAURIN de son élection et le prier de vouloir bien la trouver agréable, laquelle dite, M. LATOUR, M. CABASSOL et M. ALBERT s’étant portés dans la maison curiale ont rempli l’objet de leur députation et se sont retirés devers l’assemblée pour lui faire part de la réponse du dit M. LAURIN et ont dit qu’elle était conforme aux voeux de l’assemblée, qu’il avait dit agréer avec reconnaissance le titre que ses concitoyens lui denoient et qu’il ne négligeroit rien pour se rendre de plus en plus digne de leur confiance….