11 – Deux tombes remarquables

Photo du cimetière de Venelles montrant les statues et le patrimoine Venellois

La tombe de Louis-Félix Chabaud

Communément appelé Félix Chabaud, sa tombe se trouve sur la première restanque, terrasse soutenue par un mur en pierre, non loin du monument aux morts. Réalisée en pierre, elle se présente sous la forme d’une grande dalle monolithique surmontée d’un piédestal sur lequel repose une statue en marbre blanc.

Cette statue datant de 1879, l’une des dernières créations de Félix Chabaud, représente un ange tenant trois cœurs unis dans ses mains.

 

À la mort du sculpteur en 1902, le marbrier Barnier prévoit d’intégrer cette sculpture à son monument funéraire. La statue sera finalement placée à l’intérieur de la nef de l’église de Venelles-le-Haut non loin du bas-relief du Baptême de Clovis.

En 1909, à la suite du tremblement de terre, l’église s’écroule et réduit la statue en morceaux.

Reconstituée, elle est finalement installée en 1910 à son emplacement d’origine, sur sa tombe.

Le tombeau de la Noble Dame de Violaine

Sur la deuxième restanque, on peut observer dans l’allée centrale le tombeau de la Noble Dame de Violaine, ancienne propriétaire de l’un des grands domaines du village.

Est inscrit sur sa tombe de la fin du XVIIIesiècle, une épitaphe émouvante sur laquelle on peut lire :

« Ici repose Noble Dame Marie-Magdeleine Elizabeth de Violaine,

née à Aix le 17 mai 1762 et décédée dans sa terre de Violaine

le 21 septembre 1836, veuve de M. Balthazar de Miollis, général

de brigade, Chevalier de Saint Louis. Sa piété, ses vertus,

sa bienfaisance la firent regretter de tous ceux qui purent

l’apprécier. Sa fille aînée Mme Billon, M. Billon son époux et leur

fils reconnaissants lui ont érigé ce tombeau. »