Crise sanitaire : ce qu’il faut savoir

Photo d'un enfant regardant par la fenêtre avec écrit Coronavirus sur la vitre

Point au 11 janvier

Couvre-feu de 18h à 6h depuis le 10 janvier :

– Fin des attestations et déplacements entre régions autorisés, sauf pendant les heures de couvre-feu.
– Instauration d’un couvre-feu de 18h à 06h du matin
– Prolongation de la fermeture des lieux accueillants du public (salles de cinéma, théâtre, musée).
– Interdiction des rassemblements sur la voie publique.
– Possibilité de dérogation au couvre-feu avec obligation d’utiliser une attestation (cliquez ici pour accéder aux attestations) pour :
• se rendre ou revenir de son lieu de travail
• des motifs familiaux impérieux
• des motifs médicaux
• participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative
• les personnes en situation de handicap et leur accompagnant
• promener un animal domestique autour de son domicile
– Le port du masque est toujours est toujours obligatoire de 06h à minuit dans l’ensemble des communes du département. Cette obligation ne concerne pas :
• les personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation et qui mettent en œuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus ;
• les personnes pratiquant une activité sportive ;
• les usagers de deux roues.
Pour lire l’arrêté n°227 du 1er décembre sur l’obligation du port du masque, cliquez ici

Le non-respect du couvre-feu entrainera :

• Première sanction : une amende de 135 euros, majorée à 375 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l’avis de contravention)
• En cas de récidive dans les 15 jours : une amende de 200 euros, majorée à 450 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l’avis de contravention)
• Après 3 infractions en 30 jours : une amende de 3750 euros passible de 6 mois d’emprisonnement.

La situation sanitaire continue de se dégrader en France et le virus est toujours dangereux pour nous et nos proches. Il est impératif de rester vigilant face à l’épidémie de la Covid-19.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page du gouvernement.
Vous souhaitez avoir plus d’info sur la Covid19, contactez l’Agence régionale de santé Provence-Alpes Côté d’Azur (ARS) au 0800 130 000 (numéro vert)

Les établissements sportifs couverts (de type X) et établissements de plein air (de type PA)

Ils ne peuvent accueillir du public sauf pour :
– l’activité des sportifs professionnels et de haut niveau;
– les groupes scolaires et périscolaires et les activités sportives participant à la formation universitaire;
– les activités physiques des personnes munies d’une prescription médicale ou présentant un handicap reconnu par la maison départementale des personnes handicapées
– les formations continues ou des entraînements obligatoires pour le maintien des compétences professionnelles;
– les événements indispensables à la gestion d’une crise de sécurité civile ou publique et à la continuité de la vie de la Nation;
– les activités encadrées à destination exclusive des personnes mineures;   – les assemblées délibérantes des collectivités et leurs groupements et les réunions des personnes morales ayant un caractère obligatoire;
– l’organisation de dépistages sanitaires, collectes de produits sanguins et actions de vaccination.
Néanmoins, au vu du couvre-feu l’ensemble des équipements du parc des Sports seront fermés à 18h, à l’exception des motifs cités dans le décret.
Pour lire l’arrêté municipal n°A2021-78 du 11 janvier 2021 portant sur les modalités d’accès au parc des Sports Maurice Daugé et de ses abords, cliquez ici

Les établissements de type L : foyer des Logissons, la grande Terre, la MJC, la salle de la Bosque, la salle des fêtes, la voûte chabaud, le Lou Triboulet

Ces établissements resteront fermés jusqu’à nouvel ordre.

Infos Enfance et Jeunesse

lire ici

 

Infos déchèterie

Vaccination

Lire ici

 

Le détail des aides et dispositifs de soutien aux entreprises :

  • Àpartir de décembre, chaque entreprise fermée administrativement pourra recevoir chaque mois 10 000€ soit une compensation représentant 20 % du chiffre d’affaires.
  • Pour les travailleurs précaires (les saisonniers, les intermittents, etc.) l:  mise en place d’uneaide exceptionnelle de 900€ par mois, allouée au 1er novembre et jusqu’en février.
  • Doublement de la garantie jeunes.

  •  2021 décrétée par le gouvernement ,« l’année de la gastronomie française » pour aider les restaurants.