Soyez secs avec les moustiques !

Visuel d'un moustique tigre en train de piquer

Chaque femelle de "moustique tigre" pond environ 200 œufs. Au contact de l'eau, ils donnent des larves. C'est là qu'il faut agir ! Partout, supprimez les eaux stagnantes

Avant de voler… et de piquer, les moustiques tel Aedes albopictus (dit « moustique tigre »), se développent sous forme de larves dans l’eau. C’est la mise en eau des œufs qui déclenche tout le processus. C’est donc là qu’il faut agir, avant l’émergence des moustiques adultes.

L’essentiel des lieux de ponte se trouvant au plus proche de l’Homme, une seule façon de faire pour limiter la prolifération de ce moustique : supprimer les eaux stagnantes, systématiquement, chez soi :

> Jardinières et pots de fleurs
Raisonnez leur arrosage : terreau humide, jamais d’au apparente.
> Matériels de jardin, jouets , tout réceptacles potentiels d’eau
Videz les puis retournez les ou rentrez les.
> Gouttières, rigoles, regards d’évacuation
Vérifiez le bon écoulement des eaux. Curez-les régulièrement
> Vases, seaux, soucoupes sous les pots de fleurs
Videz les souvent (au moins une fois par semaine). Pour les soucoupes, remplacez l’eau par du sable humide.
> Réserves d’eau (bidons, bacs pour arrosage)
Couvrez les de toiles moustiquaire ou autre tissu
> Bassins d’agrément
Entretenez les régulièrement, introduisez-y des poissons rouges friands de larves
> Piscines
Entretenez les régulièrement, bâchez-les (mais évacuez l’eau retenue par les bâches) ou videz-les

Mise en page 1

Plus d’infos : www.albopictus13.org