Risques incendie : fermeture exceptionnelle de la ZAPEF au Parc des sports dimanche 6 août

Photo d'une forêt en feu

Avec les chaleurs caniculaires de ces derniers jours, la sécheresse, le vent prévu, le risque incendie est susceptible de passer en NOIR EXCEPTIONNEL dimanche 6 août, entrainant la fermeture de la zone des terrains de tennis (zone ZAPEF) du Parc des sports Maurice Daugé. A risque exceptionnel, mesures exceptionnelles : alors ayons une attitude responsable pour éviter le pire !

FERMETURE DE LA ZONE ZAPEF SITUEE AU PARC DES SPORTS DIMANCHE 6 AOUT

Depuis 2016, une certaine zone du Parc des sports Maurice Daugé est inscrite en Zone d’accueil du public en forêt (ZAPEF) afin de faciliter l’accès au public et le déroulement des manifestations. Normalement, lorsque les conditions d’accès aux espaces naturels sensibles sont au niveau « noir » (risque incendie le plus élevé), entrainant la fermeture des massifs forestiers et interdisant partout ailleurs les balades et manifestations sportives, cette zone et tous les équipements qui s’y trouvent (terrains de tennis et de tir à l’arc…), restent entièrement accessibles.

Avec les chaleurs caniculaires de ces derniers jours, la sécheresse, le vent prévu pour ce dimanche 6 août, la Préfecture des Bouches-du-Rhône risque très certainement de faire passer le risque incendie en NOIR EXCEPTIONNEL. 

Résultat : même cette zone, délimitée par un barriérage spécifique, sera fermée au public ! 

TOUS DES « PYROMANES POTENTIELS »…

Nous pouvons tous, sans le vouloir, être des incendiaires en herbe :
• un mégot jeté par la fenêtre
• une disqueuse, une tronçonneuse ou tout outil provoquant des étincelles utilisé dans son jardin
• un barbecue mis en route pour profiter de l’été avec ses amis
• faire un brûlage de ses déchets verts
• …

Toutes ces situations du quotidien sont des risques pour nos massifs mais surtout pour notre sécurité ! Après les nombreux départs de feux qui ont frappé les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse, le Var, les Alpes-Maritimes mais aussi en Corse ces dernières semaine ,

95% des feux sont d’origine humaine, 70% de ce ces feux sont accidentels. « Nous sommes tous des pyromanes potentiels avec notre mégot de cigarette, notre barbecue, notre disqueuse. Nous devons sensibiliser la population« , a affirmé le colonel Grégory Allione dans la video parue dans la Provence le 25 juillet  :.

Vous l’aurez compris, un petit rien suffit pour faire partir en fumée des hectares entiers de massifs, mobiliser voire blesser des sapeurs-pompiers qui pourraient plutôt lutter contre la malveillance, mettre en danger la sécurité des personnes et des biens et détruire les paysages chers à nos cœurs.

1 incendie sur 2 est dû à l’imprudence