Danse contemporaine : Venelles aux nationales !

« Extinction des yeux » …. « A la trace » : les chorégraphies de nos deux groupes de danseuses venelloises, accompagnés par l'association "La courbe et la plume", ont passé le cap des départementales à Martigues, des régionales à Miramas, et s’envolent maintenant vers les Rencontres Chorégraphiques Nationales à Montluçon, du 1er au 3 juillet 2016.

« C’est d’autant plus touchant que ce sont des groupes qui ont su créer une très belle homogénéité scénique et artistique alors que les parcours techniques sont très différents » commente Sylvie Nabet, professeur à la Courbe et la Plume et présidente de l’Entrepôt, collectif d’associations à Venelles, créé en 2007.
Sylvie Nabet et Isabelle Nicod, les deux professeurs chorégraphes, privilégient une approche de la danse contemporaine au travers de la technique, de l’improvisation et de la création. C’est Isabelle Nicod qui a présenté cette année les deux chorégraphies, qui ont été toutes deux qualifiées aux Nationales. Professeur Diplômée d’Etat en danse contemporaine depuis 2001, Isabelle a une longue expérience des Rencontres Chorégraphiques, ses créations ayant été plusieurs fois primées.

Deux chorégraphies présentées, deux sélectionnées !
• « A la trace », sur une musique de Balmorhea est une pièce chorégraphique pour 12 danseuses jeunes adultes, de 13 à 17 ans. « C’est un travail sur l’empreinte, la trace, le souvenir de notre passage. Au travers d’une recherche sur les intentions, les qualités, le rapport à l’autre cette pièce se déroule comme un parcours sensoriel que l’on suit à la trace… » commente Isabelle.
• Pour les adultes, la pièce chorégraphique « Extinction des yeux » sur une musique de Purcell est créée pour 4 danseuses : « Lorsque les paupières sont trop lourdes à un moment inopportun, que le corps nous lâche … Quatre danseuses narcoleptiques luttent pour arriver au bout de leur représentation, une situation peu commune qui prête à sourire mais qui met les danseuses en état d’urgence absolu, en soutien, pour éviter l’incident. Vont-elles y arriver… »

Homogènes à la scène, et parcours de danse multiples
Si les danseuses adultes dansent ensemble depuis plusieurs années, le groupe des jeunes adultes est « nouveau » : c’est un groupe qui fait le « grand écart » entre trois débutantes qui démarrent la danse contemporaine depuis septembre, une élève prise au conservatoire de danse de Montpellier pour un lycée en classe aménagée, en passant par deux d’entre elles qui ont fait la classe danse du Collège de Saint Eutrope à Aix-en-Provence.
C’est la poursuite d’une belle expérience qui attend nos danseuses dans un mois,
à Montluçon, du 1er au 3 juillet 2016.

 

Contact
La courbe et la plume
04 42 58 29 96 – lacourbe.laplume@orange.fr